La sculpture ornementale en Alsace au XVIIIe siècle

DSCN9813

Frédéric Bastian

Le XVIIIe siècle alsacien nous a laissé de nombreux témoins de la sculpture ornementale qui décore le mobilier ou les boiseries d’intérieur. On retrouve néanmoins peu de traces de leurs exécutants, les sculpteurs ornemanistes. Un article des procès-verbaux de la chambre des XV de 1764 nous donne quelques éléments à leur sujet. En effet, non seulement l’article distingue le sculpteur «figuriste» du sculpteur ornemaniste, mais il nous décrit également leur examen de maîtrise. Tandis que le sculpteur «figuriste» doit réaliser un Christ en bois, le sculpteur ornemaniste doit exécuter un cadre en terre ou en cire, puis en bois s’il n’est pas fils de maître. Ainsi, pour mieux cerner le travail du sculpteur ornemaniste, une étude sur les cadres (de miroirs ou de peintures) nous paraît essentielle.

L’attribution de certains cadres à une production strasbourgeoise est rendue possible grâce à Gérard Walter, marchand miroitier. En effet, quatre miroirs, signés et datés «Gérard Walter» sur la planche de fond intérieure, sont répertoriés. D’autres groupes non-strasbourgeois sont également discernables au moyen d’une étude comparative.

DSCN9803

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :